Auteur Sujet: 17 ans, pornographie et culpabilité.  (Lu 187 fois)

Hors ligne Anosok

  • Messages: 1
  • Karma: +1/-0
    • Voir le profil
17 ans, pornographie et culpabilité.
« le: 15 avril 2021 »
Bonjour,
Je suis un adolescent de 17 ans, je me masturbe environ une fois par jour. Durant les périodes d'isolement comme ces jours-ci, je peux trois fois par jour. N'appréciant pas la pornographie en prise de vue réelle, je consomme des dessins érotiques. J'essaye de faire un peu la part entre le réel et la fiction, bien que je ne peux pas affirmer à 100% que toutes mes pensées soient cohérente avec la réalité.
En ce moment, je me pose des questions sur ma consommation de porno. Je me demande si c'est vraiment sain pour moi, et sinon comment j'arrête ? Je n'ai jamais eu de copine, je me disais déjà auparavant "Si un jour j'ai une copine, j'arrête tout !" Mais bon il est assez difficile de rencontrer quelqu'un vu la situation actuelle x')
Je n'arrive pas à déterminer si dans un avenir idéal de ma vie, la pornographie serait présente. Je me réfère donc à vous, pour me conseiller.
Merci d'avance !

Hors ligne Jimmm

  • Modérateur
  • New Doc Fidèle
  • *****
  • Messages: 112
  • Karma: +313/-0
    • Voir le profil
Re : 17 ans, pornographie et culpabilité.
« Réponse #1 le: 15 avril 2021 »
Salut,


C’est effectivement assez compliqué.


Je pense que ce soit des animé érotique (ou porno) et du porno d’être humains, il faut la consommer de façon raisonnée.


Tu m’a l’air d’avoir déjà une approche saine puisque tu te pose la question.


Franchement, je pense que les mecs (et je ne peux parler que de ce que je connais) n’arrêtent jamais vraiment les plaisirs solitaires, même si tous ne se l’avouent pas.


Après tant que tes pratiques sexuelles ne sont pas axées exclusivement sur le porno, ça ne me parait pas poser de problèmes particuliers.


Il y a un vieil adage qui dit : « qui trop embrasse, mal étreint »


Avec l’âge, on va « un peu » réduire ses fantasmes et ses pratiques masturbatoires pour diverses raisons, mais je pense qu’on n’arrête jamais vraiment ;)
Aucune question n’est idiote, seules les réponses peuvent l’être ;)

Hors ligne XABAZOR

  • Messages: 1
  • Karma: +0/-0
  • pharmacie-relis pharmacie pour la france
    • Voir le profil
Re : 17 ans, pornographie et culpabilité.
« Réponse #2 le: 31 mai 2021 »
Bonjour,
Je suis un adolescent de 17 ans, je me masturbe environ une fois par jour. Durant les périodes d'isolement comme ces jours-ci, je peux trois fois par jour. N'appréciant pas la pornographie en prise de vue réelle, je consomme des dessins érotiques. J'essaye de faire un peu la part entre le réel et la fiction, bien que je ne peux pas affirmer à 100% que toutes mes pensées soient cohérente avec la réalité.
En ce moment, je me pose des questions sur ma consommation de porno. Je me demande si c'est vraiment sain pour moi, et sinon comment j'arrête ? Je n'ai jamais eu de copine, je me disais déjà auparavant "Si un jour j'ai une copine, j'arrête tout !" Mais bon il est assez difficile de rencontrer quelqu'un vu la situation actuelle x')
Je n'arrive pas à déterminer si dans un avenir idéal de ma vie, la pornographie serait présente. Je me réfère donc à vous, pour me conseiller.
Merci d'avance !
a force de te masturber tu va t y ahbituer et a la fin tu ne sauras pas comment si prendre avec une fille soit tu va bander mou, ou ejaculer rapidement

Hors ligne bech

  • New Doc Expérimenté
  • ***
  • Messages: 224
  • Karma: +43/-0
    • Voir le profil
Re : 17 ans, pornographie et culpabilité.
« Réponse #3 le: 09 juin 2021 »
Pas du tout sûr de ça.

Hors ligne slyai

  • Administrateur Talentueux
  • Administrateur
  • New Doc Fidèle
  • ******
  • Messages: 168
  • Karma: +317/-2
  • salut moi c'est Slyai je suis l'admin de ce forum
    • Voir le profil
Re : 17 ans, pornographie et culpabilité.
« Réponse #4 le: 10 juin 2021 »
oui c'est pas du tout sur moi pour prendre l'exemple je bande plus avec mes partenaire.s sexuel que quand je me masturbe
Atipical, Mentalist et stargate sont les meilleur serie
"chaque fourreau a son épée" - le mec gros avec un t-shirt bleu